Publié le : 02 mars 20239 mins de lecture

Le permis est un passage obligatoire pour accéder à la vie d’adulte active. Si beaucoup optent pour des cours traditionnels d’environ 30 heures avant le permis, certains optent pour l’apprentissage supervisé et anticipé de la conduite. Seul 30% choisissent cette option. Pourtant, elle présente de nombreux avantages pour les apprentis conducteurs en quête d’autonomie. Le niveau de stress de l’apprenti est généralement plus bas et l’accompagnateur peut mieux lui apprendre à rester prudent au volant. Voyons donc pourquoi il est plus intéressant de choisir la conduite anticipée.

Apprendre à conduire plus jeune à moindre coût

L’avantage de l’apprentissage supervisé et anticipé de la conduite est avant tout économique. Si le permis coûte en moyenne 1600 euros pour la méthode traditionnelle, avec la conduite supervisée anticipée, le prix descend à 1100 euros en moyenne. C’est donc un avantage économique intéressant pour toutes les personnes qui n’ont pas un budget très élevé. De même, l’assurance pour la conduite anticipée coûte moins chère puisque le conducteur est considéré comme expérimenté grâce à la durée du cycle de la conduite accompagnée. N’hésitez pas à lire les conseils de professionnels pour mettre toutes mes chances de votre côté.

Enfin, l’avantage est qu’on peut commencer à conduire plus jeune grâce à la conduite anticipée En effet, on peut commencer cette méthode de conduite à partir de 15 ans et on peut passer son permis dès 17 ans. C’est donc idéal lorsqu’on veut commencer à conduire tôt. Les avantages de la conduite accompagnée age sont donc très intéressants pour les jeunes conducteurs et leur famille. Il existe même des aides financières pour les familles les plus précaires.

Les avantages d’une formation en conduite supervisée

La conduite accompagnée est une méthode d’apprentissage de la conduite qui offre de nombreux avantages. La présence d’un accompagnateur qualifié et expérimenté permet à l’apprenti conducteur de bénéficier d’un enseignement de qualité et de se familiariser plus rapidement à la conduite. Les leçons de conduite supervisées offrent également une plus grande sécurité sur la route, car l’accompagnateur peut intervenir en cas de situation dangereuse et aider l’apprenti à limiter les risques d’accident.

L’importance de l’accompagnateur

La conduite accompagnée offre également à l’accompagnateur l’opportunité d’enseigner à son enfant les bases de la conduite et de lui transmettre son savoir et ses expériences. Cliquez ici pour en connaître davantage sur la façon dont vous pouvez aider votre adolescent dans le cadre de la conduite accompagnée.

Les pièces justificatives pour suivre l’AAC

  • la photocopie de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière de niveau 2 (ASSR 2) ou de l’Attestation de Sécurité Routière (ASR) du candidat
  • la photocopie de l’attestation de participation à la “Journée défense citoyenneté” ou JDC (anciennement “Journée d’Appel de préparation à la défense” ou JAPD) à partir de 16 ans
  • la copie de l’attestation de recensement du candidat
  • l’extension de garantie obligatoire remise par la compagnie d’assurance couvrant l’automobile de l’accompagnateur
  • un justificatif de domicile
  • la photocopie recto-verso d’un justificatif d’identité du candidat en cours de validité (carte d’identité ou passeport)
  • la photocopie recto-verso d’un justificatif d’identité de l’accompagnateur en cours de validité
  • plusieurs photographies d’identité aux normes ou une e-photo accompagnée d’une signature électronique

Un meilleur taux de réussite au permis

Bien que peu de personnes optent pour la conduite anticipée proportionnellement aux nombres d’individus qui passent leur permis, la conduite accompagnée assure plus de chances de réussir l’examen. En effet, avec la conduite anticipée, il y a 74% de réussite alors qu’avec une formation traditionnelle, il y a que 55%. La différence est notable. Cela signifie bien que les personnes formées de manière anticipée ont davantage de contrôle et de maîtrise face à la conduite, du fait de l’habitude et de la régularité.

En effet, le fait de devoir parcourir un minimum de 3000 km durant la période où l’on apprend la conduite de façon anticipée permet de faire preuve d’une excellente expérience sur la route. Grâce à l’habitude de rouler, le nombre d’accidents réduit de 27% pour les gens qui ont suivi la conduite anticipée durant la première année de permis. Entre 20 et 21, le nombre d’accidents est réduit de 25%. La conduite supervisée et anticipée est donc un bon moyen de se préparer face aux différentes situations que l’on peut voir sur la route.

Un permis probatoire plus court

Selon la méthode d’apprentissage que l’on choisit, le permis probatoire dure entre 2 et 3 ans. Le permis probatoire consiste à inciter les jeunes conducteurs à être plus prudent sur la route afin de respecter strictement le code routier. Pour ce faire, les jeunes conducteurs ne bénéficient pas dès le départ de tous leurs points. Il faut 2 ou 3 ans pour récupérer tous ses points et avoir un véritable permis.

De fait, entre 2 et 3 ans, il y a une différence notable. Avec la méthode de conduite traditionnelle, vous devrez attendre 3 ans avant d’acquérir tous vos points. Alors qu’avec la conduite accompagnée age, vous bénéficiez d’une année de moins pour récupérer tous vos points. C’est donc un avantage considérable.

Cet avantage est du au fait que les jeunes conducteurs ayant bénéficié de la conduite anticipée ont conduit plus longtemps et ont donc plus d’expérience sur la route que les conducteurs qui viennent d’avoir leur permis avec seulement quelques heures de pratiques. Car les conducteurs ayant bénéficié de conduite anticipée ont beaucoup d’heures de conduite à leur compteur. Ils ont donc plus de maîtrise et de confiance en leur conduite. Or avoir confiance en soi sur la route est indispensable si on veut avoir une conduite rigoureuse, responsable et respectueuse des autres usagers.

Une assurance auto moins chère et une sécurité routière renforcée

La conduite accompagnée permet aux jeunes conducteurs de bénéficier de nombreux avantages, notamment une assurance auto moins chère et une sécurité routière renforcée. En effet, le jeune conducteur est encadré par un accompagnateur qui lui transmettra ses conseils et ses bonnes pratiques pour une meilleure prise en main du véhicule et une sécurité routière optimale.

Questions fréquentes sur la conduite accompagnée

A quel âge peut-on commencer la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée permet aux jeunes conducteurs âgés de 15 ans et demi et ayant réussi leur code de la route, de commencer à conduire sous l’encadrement d’un accompagnateur. L’accompagnateur doit être membre de la famille, avoir plus de 21 ans et être titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans. Les avantages de la conduite accompagnée sont multiples.

Quels sont les inconvénients de la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée peut être une solution intéressante pour acquérir rapidement une bonne expérience de conduite et obtenir son permis de conduire. Cependant, cette méthode présente quelques inconvénients, notamment le coût élevé des leçons et le temps consacré à l’apprentissage.

Quel est le prix moyen d’une conduite accompagnée ?

Les tarifs pour une conduite accompagnée varient selon les auto-écoles, mais le prix moyen est d’environ 1000 €. Ce tarif comprend généralement 20 heures de conduite accompagnée, un examen avec un moniteur agréé, ainsi que l’accompagnement à l’examen du Code de la Route et à l’examen pratique.

La conduite accompagnée est possible jusqu’à quel âge ?

La conduite accompagnée est possible pour les jeunes conducteurs âgés de 15 ans et demi à 18 ans. Il est possible de s’inscrire à la conduite accompagnée dès 15 ans et demi, mais le permis ne pourra être obtenu qu’à 18 ans. La conduite accompagnée est un programme qui permet aux jeunes conducteurs de conduire avec un accompagnateur expérimenté.