Permis poids lourd : conseils pour choisir son financement

Le permis poids lourds

Se tourner vers le métier de chauffeur routier est devenu très courant. C’est un domaine d’activité qui recrute beaucoup. Pour exercer cette profession, il faut suivre une formation spécialisée et disposer d’un permis de conduire poids lourd. Par contre, le coût de la formation constitue souvent un obstacle pour s’y engager. Pour y faire face, des aides pour financer le permis poids lourd ont été adoptées.

Comprendre le permis poids lourds

Pour pouvoir exercer la profession de chauffeur routier, il est primordial d’être titulaire du permis poids lourd. Ce dernier doit correspondre à la charge du véhicule. Le permis poids lourd C est associé au transport de marchandises et de matériels. En effet, des prérequis existent avant d’obtenir ce type de permis. Vous devez d’abord être déjà titulaire d’un permis B. Il faut être en bon état de santé. Vous êtes tenu de respecter les conditions d’âges suivant le type de permis C désiré. Plus exactement, il faut avoir moins 18 ans pour un permis en catégorie C1 et C1E. Pour la catégorie C et CE, c’est 21 ans. Sachez que le permis C1 permet la conduite des véhicules isolés avec un PTCA de 3,5 tonnes à 7,5 tonnes. Puis, le permis C1E donne l’autorisation de conduire un ensemble de véhicules. Dans ce cas, le véhicule tracteur doit appartenir à la catégorie C1. Pour conduire de gros camping-car, il faut un permis C1 et C1E. Afin d’assurer votre réussite, choisissez de passer le permis poids lourd avec Aftral. Consultez le site www.aftral.com pour en savoir plus sur le permis poids lourd.

Opter pour le financement par Pôle Emploi

Pour devenir chauffeur poids lourd, il est conseillé de suivre une formation permis C. Si vous manquez d’argent, ne vous en faites pas, des solutions s’ouvrent à vous. Il s’agit des possibilités de financement de formation suivant votre situation. Premièrement, si vous êtes demandeur d’emploi, validez votre projet professionnel par Pôle Emploi. Votre demande peut être acceptée ou non selon divers critères. Il s’agit de votre situation, de la réalité d’offre d’emploi du secteur et du budget même du Pôle Emploi. Si votre requête est acceptée, vous serez invité à suivre une formation. Cette dernière doit s’effectuer auprès d’un centre de formation pour le permis poids lourd. Ensuite, vous aurez droit à certaines aides durant votre stage. Cela est toujours valable que vous soyez demandeur d’emploi indemnisé ou non. Pour le premier cas, vous bénéficiez de l’Allocation de Retour à l’Emploi Formation. Quant au second, vous jouissez d’une Rémunération de Formation Pôle Emploi.

La solution de financement de formation pour les salariés

En effet, la situation se passera autrement si le demandeur est un salarié. Lorsque l’entreprise où vous travaillez à besoin d’un chauffeur poids lourd, une solution sera à votre disposition. Plus exactement, vous disposez le droit de faire une demande d’aides à votre employeur. Il s’agit du financement partiel ou total de votre formation. Certes, certains dirigeants peuvent refuser. Par contre, en présentant une demande sérieuse et motivée, vous pouvez avoir la chance de vous faire appuyer. En tant que salarié donc, vous pouvez suivre une formation appropriée. Sur ce, vous profitez du financement de l’OPCA et le paiement des frais annexes. C’est un organisme paritaire collecteur agréé. Sinon, il est également faisable de financer son permis poids lourd avec le CPF. Cette option est valable pour le salarié ayant cumulé suffisamment d’heures avec con CPF. Il pourra ainsi les utiliser pour sa formation permis C ou à la FIMO sur son temps de travail. Par conséquent, des organismes publics et des associations proposent aussi des aides de financement intéressantes.

Passer le permis de conduire en accéléré à Rouen
Quels sont les critères pour bien choisir son auto-école ?