Qui doit passer le brevet de sécurité routière ?

Cette attestation permet à une personne de conduire un véhicule à deux roues de moins de 50 cm3 ou une voiturette qui ne nécessite pas de permis de conduire. Depuis 2013, le BSR devient le permis AM mais leurs conditions d’obtention sont similaires. Le brevet de sécurité routière pour qui ? L’on vous répond dans cet article.

Le BSR : qu’est-ce que c’est ?

Le BSR est une autorisation délivrée aux personnes de  14 ans leur permettant de conduire des véhicules cylindrés de moins de 50cm3 et de moins de 4 kilowatts ou des quadricycles légers. Il faut suivre une formation théorique et une formation pratique d’une durée de huit heures. Le BSR est devenu le permis AM depuis le 19 janvier 2013, mais le principe de fonctionnement et les programmes restent les mêmes. La durée de formation est désormais de cinq à sept heures. C’est la préfecture qui le délivre, quand le candidat a terminé sa formation. Le dépôt des dossiers à la préfecture sera pris en charge par la moto-école. Ce dossier doit contenir le formulaire cerfa n°14866*01 que le candidat a déjà rempli,  justificatif d’identité avec une preuve de présence en France, deux photos d’identité, un certificat de participation à la JCD  ou n  à la JAPD, si vous avez entre 18 et 25 ans.  Il pourra conduire sa voiturette ou son scooter après l’obtention du permis de conduire avec la puce électronique.

Qui sont les personnes concernées ?

Le Brevet de sécurité routière s’adresse aux jeunes de 14 ans qui souhaitent conduire un scooter et aux jeunes de 16 ans qui envisagent de conduire une voiturette. Pour les personnes nées avant le 31 décembre 1987, elles n’ont pas besoin de formalité particulière pour accéder au Brevet de la Sécurité routière.    Si vous êtes né après 1988, vous devez avoir un permis de conduire A, A1, A2, B ou B1 ou un permis de conduire ASSR pour passer le brevet et conduire un véhicule à deux roues de 50 cm3 ou d’une voiture sans permis.

Le permis AM : pourquoi le passer ?

Passer le permis AM est obligatoire pour les personnes âgées de 14 ans. La formation permet au jeune conducteur d’avoir toutes les notions de base concernant la sécurité routière.   Elle leur enseigne les règles de circulation.   La formation pour le permis AM leur permet de s’initier à la circulation. Conduire un scooter n’a rien de difficile, pourtant il faut adopter les bons réflexes et les bons comportements pour éviter les accidents. Les formateurs leur apprendront également comment partager la route avec les autres conducteurs. Si le conducteur ne dispose pas d’un permis AM, il pourra recevoir une amende conséquente avec une immobilisation de son véhicule. D’autres sanctions peuvent être possibles.

Les avantages des éthylotests électroniques
En quoi consiste l’attestation scolaire de sécurité routière ?